21 juillet 2011

Midnight in Paris

Oui, je sais, ce film est sorti en salles il y a déjà quelques semaines mais j'ai longtemps hésité avant d'aller le voir. Je redoutais le cliché. Le gros cliché lourd et désuet qui te met en rogne pour plusieurs jours.
Je redoutais l'homme moustachu sur sa bicyclette, un béret vissé sur la tête, une baguette sous le bras et prêt à dégainer une Gitane.
Je redoutais des dialogues mettant en avant la froideur du français comparée à la convivialité de l'américain.
Minuit à Paris n'est cependant pas tombé dans le piège du stéréotype à gogo. C'est un bon point !
A part ça, est-ce un bon Woody Allen ? Et bien la réponse est oui !


Midnight in Paris


C'est l'histoire d'un type, Gil, qui se rêve écrivain à succès pour enfin abandonner son job de scénariste qui ne l'enchante guère. Gil est cependant sur le point de se marier à une belle blonde, Inez (magnifique Rachel McAdams), qui ne l'encourage pas dans sa volonté d'endosser la cape de l'auteur connu et reconnu.
Tous les deux, en voyage à Paris - ville magnifiée par de belles couleurs et de superbes images - décident alors de prendre deux chemins différents.
Elle passe son temps à suivre un ami qu'elle admire et qui est aussi pédant qu'irritant. Ensemble, ils vont danser dans les lieux chics et trendy de la capitale, visiter les endroits les plus touristiques et passer à côté de la vraie vie parisienne.
Lui va la vivre pleinement cette vie parisienne mais à une autre époque comme une remontée dans le temps parfaitement bien orchestrée par les artistes qui ont fait de Paname the place to be. On y croise Hemingway, Joséphine Baker, Dali, Picasso, Gauguin et bien d'autres, tous rendent le séjour de Gil aussi magique qu'improbable. Tellement improbable que les images d'un Paris digne d'une carte postale n'ont rien du cliché, mais proviennent plutôt de l'imaginaire de Gil.

On voyage avec le personnage central du film, très bien interprété par un Owen Wilson plus charmeur que jamais, et le temps passe vite, très vite... On aime retrouver les artistes qui ont rendu le début du XXème siècle si riche en oeuvres et en personnalités. On aime les tenues de Zelda Fitzgerald et encore plus celle d'Adriana, maîtresse de Picasso qui aurait tant aimé vivre à la belle époque et que Marion Cotillard rend aussi attachante que jolie. On aimerait rester parmi ce beau monde mais il est temps de rentrer...

Et toi, as-tu vu ce film ? As-tu aimé ?

5 commentaires:

  1. Pas vu et pas vraiment envie de le voir, pr plusieurs raisons:
    1. Déjà, Woody Allen n'est plus le cinéaste qu'il était et réalise peu ou prou le même genre de film depuis plus de ans.
    2. La présence de la femme du président me donne encore plus envie d'éviter ce film.

    RépondreSupprimer
  2. @Alice in Oliver : je ne sais pas pourquoi Carla Bruni a été choisie... c'est une piètre actrice, femme d'un homme qui ne soutient pas la culture... mais le film est réussi !

    RépondreSupprimer
  3. j'ai adoré ce film et pourtant j'y allais avec plein d'a priori, du style "mouais un américain qui parle de Paris ça va être la foire aux clichés"... et pas du tout ! Et Carla Bruni ça me freinait beaucoup aussi, et je suis contente qu'elle n'ait eu qu'un petit rôle.

    RépondreSupprimer
  4. j'ai bien aimé ce film, j'ai bien ri aussi! Ce n'est pas du grand Woody mais bon on passe un agréable moment!

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai pas vu beaucoup de woody allen, mais le peu que j'en ai vu m'avait plus malgré une certaine redondance dans les histoires et dans les themes, alors a l'occasion pourquoi pas

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage sur CCCandCo. :-)