1 janvier 2012

Susan Mayer et moi, on a les boulettes en commun... - Rire en 2012

Je sais que toi aussi, parfois, après avoir agi ou parlé, tu te sens quelque peu ridicule parce que même si tu avais bonne intention, même si tu pensais te comporter en lady, et bien tu as dérapé et tu t'es méchamment étalée dans la boulette, celle qui provoque le rire des autres et qui te colle à la peau pendant plusieurs années et qu'on n'hésite pas à ressortir, histoire de se détendre, sauf que toi tu es plus tendue que jamais.
Tu aimerais qu'on l'oublie cette grosse gaffe, cette chute, cette parole de trop, cette langue qui a fourché ou encore cet oubli qui a rendu la situation si cocasse. Mais les autres, les spectateurs de la frasque, ne sont pas prêts à renoncer à ce beau moment de rigolade, parce que oui, l'anecdote était tellement drôle qu'ils se tordent encore de rire en la racontant à qui veut bien l'entendre. Et qui voudrait dire non une tranche de rire ? Pas moi !


Ici, je vais donc te montrer qu'il y a pire que toi. Susan Mayer, c'est un peu mon double, on fait le même genre de gaffes, sauf qu'elle s'en remplit les poches où moi je me contente d'amuser la gallerie. Pas de gros lot à la clé. Juste une séance gratuite de rirothérapie !
T'es prête pour le récit de mes pires boulettes ?

Il y a de cela quelques semaines, je montais au volant de notre voiture de location alors que nous étions en vacances dans l'Arizona. J'enclenche la marche arrière et accélère mais la voiture ne recule pas. Je demande donc à mon passager (qui me fait aussi office de mari) "C'est bien ça la marche arrière ?" J'ai toujours un peu de mal avec les boîtes automatiques...  Mon acolyte m'assure que j'ai choisi la bonne option. Cependant, loin de reculer, la voiture semble avancer. Et là, mon passager me dit "ça marcherait si tu allumais le moteur". Hm, hm... voilà. Je suis brune, hein !

Toujours au volant de la voiture et sur la route des vacances en France cette-fois-ci, j'arrive au péage, sors ma carte de crédit et la tends au monsieur derrière la vitre. Celui-ci procède au paiement d'une ridicule portion d'autoroute, la barrière s'ouvre, et je poursuis mon chemin. Lorsque soudain, mon passager (toujours le même, on est inséparable ! Enfin, je crois surtout qu'il ne me laisserait pas prendre le volant toute seule... il a ses raisons paraît-il...) me dit "Et la carte de crédit tu la laisses au monsieur ?". Marche-arrière (là ça marche, pas de souci !), un petit sourire gêné et c'est reparti !

En plein 11ème arrondissement de Paris un samedi soir. La rue est bondée, je marche, une bouteille à la main que je m'apprête à offrir aux amis qui nous ont invités à dîner. Mon mari et moi papotons tranquillement quand soudain je tombe en position assise sur le sol. Ma première réaction a été de crier "C'est bon, la bouteille n'a rien !". Non, je ne suis pas du tout passée pour une pochtronne...

Encore à Paris, dans le très chic et ennuyeux 16ème arrondissement cette fois-ci, je descends les marches du métro Jasmin, fièrement installée dans mes bottines à talons et commence une petite foulée pour ne pas râter le train qui arrive. Courir pour attraper le métro, rien de bien extraordinaire, n'est-ce-pas ? Sauf quand il pleut dehors et que le sol est jonché d'une fine couche d'eau. Fine mais suffisamment épaisse pour faire chavirer ton petit corps... Je me suis donc retrouvée parterre, allongée sur le côté et bras plié sur lequel est venue reposer ma tête comme quand tu te tapes une discussion dans ton lit en regardant celui ou celle qui est près de toi. J'ai non seulement eu un énorme hématome pas sexy du tout sur la cuisse mais, de surcroît, je suis arrivée avec un pantalon trempé et sale à mon bureau. La classe.

Je crois que je vais m'arrêter là. La ridicule attitude et le désespoir qui va avec commencent à me gagner...

Sur ce, bonne année à toi et surtout, n'oublie pas de te marrer :-)

10 commentaires:

  1. Ca fait du bien de rire. Belle année à toi. Des bisous

    RépondreSupprimer
  2. que de chutes dis donc !! en tout cas j'espère que tu t'es pas fait mal ^^

    RépondreSupprimer
  3. Hihi tu m'as trop fait rire! Je suis pas mal dans le genre aussi ;) Lapinou Year!

    RépondreSupprimer
  4. Une très belle année à toi ! et merci pour ces anecdotes :) :) :)

    RépondreSupprimer
  5. Bonne année à toi!
    Ah, je me sens moins seule dans mes petites gaffes !
    Bisouxxxx!

    RépondreSupprimer
  6. Bon alors pour cette nouvelle année, je te souhaite moins de chutes, moins d'oublis de CB, et moins d'oublis de démarrage de voiture ;-)
    T'inquiète, tu n'as rien d'une Suzanne : une fille comme ça dans la vraie vie, le monde n'existerait déjà plus ;-)
    Bises et bonne année !

    RépondreSupprimer
  7. Ahahah, je suis un peu dans la même catégorie que toi, je les accumule ! Très bonne année 2012 Malou, biz !

    RépondreSupprimer
  8. tu m'as fait bien rire, bonne année miss.
    Bisous

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage sur CCCandCo. :-)