23 janvier 2013

J'ai déconné avec Gaspard Proust



Gaspard, je le kiffe depuis longtemps. Malgré une rupture suite à son passage sur grand écran où il était, comme le film, plat et sans intérêt, je suis vite revenue à lui et ne suis pas prête de le quitter depuis qu'il a pris la place de Guillon sur le plateau de Salut les Terriens sur Canal +. 

Gaspard fait partie de cette trop rare catégorie d'humoristes qui jouent avec les mots, qui assument une belle plume et un côté intello aussi jubilatoire que stimulant. 

Gaspard fait partie de ces humoristes qui refusent la loi du dynamisme et entretiennent une nonchalance aussi déconcertante que drôle. 

Gaspard fait partie de ces beaux gosses à la mèche savamment travaillée qu'il s'obstine à remettre en place aussi souvent qu'il regarde l'heure par lassitude. Un petit côté Justin Bieber en somme... mais seulement en référence à la mèche, on se comprend : Gaspard ne suscite pas de cris fanatiques de jeunes filles en chaleur, ne pousse pas la chansonnette et ne vomit pas sur scène. 

Non, Gaspard, son truc, c'est la langue française dans tout ce qu'elle a de beau et de complexe, de double sens et d'impertinence. Gaspard, son truc, c'est un air impassible que rien ne peut ébranler, même pas des rires communicatifs un peu trop forts qui jaillissent dans la salle. Gaspard, son truc, c'est l'humour noir, le cynisme, les blagues sur les riches, les pauvres, les cul-coincés, les beaufs, les musulmans, les juifs, les catholiques, les black, les asiat', les handicapés (non, je n'assimile pas asiat' et handicapés : il y a une virgule entre les deux mots)... bref chacun en prend pour son grade et ça fait du bien de voir qu'au final on a tous nos travers, qu'on est tous des humains avant d'être de droite ou de gauche, de l'hémisphère sud ou nord. 

Gaspard, il te remet à ta place en poésie. Et il repart à sa place, entre Desproges et Bedos, deux lourdes références qu'il ne cherchent ni à imiter, ni à saluer. Gaspard, il est ce qu'il est. Il fait ce qu'il fait et il le fait bougrement bien. 

Pour retrouver les dates de sa tournée, c'est ici. Si tu aimes rire, ça peut t'intéresser !

8 commentaires:

  1. J'adore, j'adore Gaspard Proust (mais il est beau en vrai ? )

    RépondreSupprimer
  2. je connais pas du tout!! sorry! c'est peut être (sûrement) parce sur j'habite en Espagne, faut que je me remette a la page quoi;)


    http://www.letiziabarcelona.com

    RépondreSupprimer
  3. oh j ne connais pas mais tu m'alleches.
    et le theatre du rond point je connais un peu (le lycee ou j bossais avant) avait un partenariatavc eux! c'est top!

    RépondreSupprimer
  4. t'as vu les mesga solds chez place des t et vitrines P?

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour malou, ça fait un bout de temps que je te vois trainer chez balibulle et comme j'ai les cheveux courts aussi ça me parle ! De plus j'aime beaucoup gaspard proust et contrairement à toi, j'ai tellement ri à "l'amour dure trois ans" que ma fille me soufflait "maman, arrête de rire tout le monde te regarde !"

    RépondreSupprimer
  6. De plus je le trouve meilleur que Bedos...et meilleur que son fils, ça c'est une certitude !(la lectrice de marianne parle !)

    RépondreSupprimer
  7. Je ne crois pas le connaître ou alors c'est son nom qui m'est inconnu. Dans les comiques j'adore le comte de Bouderbala. Bises et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  8. Je dois dire que j'apprécie d'autant plus cet artiste que l'humour banlieue genre le djamel comedy show me sort un peu par les oreilles.

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage sur CCCandCo. :-)